Nos Publications

Restez connecté pour savoir ce que nous entreprenons au sein du ministère
img
img
MDE 11 juillet 2018

Le gouvernenment mobilise 1 million d'arbres pour la restauration du parc Macaya

Port-au-Prince, le 26 mars 2018.- Le Ministère de l’Environnement a officiellement lancé le projet "Un million d’Arbres pour la Restauration du Parc Macaya"; site naturel à cheval sur les départements du Sud et de la Grand'Anse. C’est le numéro 1 dudit Ministère, M. Pierre Simon Georges qui, à l’occasion  de la Journée Mondiale de l’Eau, le jeudi 22 Mars 2018 a procédé au lancement officiel des activités de ce fameux projet, dans la localité de Rendel, commune de Port-à-Piment.

 

Du même coup, le Ministre a profité de la circonstance pour inaugurer la « Maison de la Nature de la Fondation Macaya » qui servira de « Centre de Réflexions » pour les jeunes et les organisations locales  sur la gestion intégrée de l’Environnement. Rendel, localité de la commune de Port-à-Piment a reçu pour cet événement, des délégations : du Ministère, du Parlement, des Partenaires techniques et financiers tant nationaux qu'internationaux. Pour ces visiteurs et pour la population rendeloise, c’est le début d’une action citoyenne qu’engage le MDE en vue de mobiliser tout un chacun en faveur de la protection de l’environnement.

 

Dans son allocution de circonstance, le Ministre de l'Environnement, M. Pierre Simon Georges a précisé que cet acte entre autres,  est signe que l'Etat prend ses responsabilités au profit des populations locales qui voyaient fuir de fortes sommes au nom du Parc dans des projets complaisants. En outre, il dit espérer qu'au moins 70% des plantules mises en terre soient réussies  en sorte que  d'ici 5 juin 2018; Journée Mondiale  de l'Environnement,  que les 7500 hectares de ce patrimoine naturel soient couverts de ces plantules.

 

Il en a également profité pour renouveler à la population sa volonté de faire de  l'Environnement une priorité, conformément aux instructions du Président de la République S.E.M Jovenel MOÏSE qui, souligne-t-il,  tient à ce que l'Éducation  environnementale intègre les curricula scolaires à partir de septembre 2018. A l'approche de la saison pluvieuse, il est nécessaire que chaque citoyen affiche un comportement responsable  face à l'Environnement qui ne cesse de dégrader, a poursuivi  le Ministre.

Dans cette phase du projet , une  enveloppe de 49 millions de gourdes est allouée à la réalisation des travaux de hautes intensités de main d’œuvre au bénéfice des communautés des zones tampons   du parc dont 25 millions en faveur du département du Sud et 24 millions en faveur de la Grande- Anse, a-t-il conclu.

 

M. Stervins Alexis, Président de la Fondation Macaya, pour sa part, se dit confiant que ce projet qui a bénéficié de  l'appui,  entre autres, de la Banque Mondiale, du Fonds pour l’Environnement Mondial et de la Coopération Norvégienne contribuera à restaurer  ce joyau naturel d'Haïti; générateur  de revenus pour les communautés limitrophes. Il a ensuite précisé que  sur les 7 500 hectares qui vont être restaurés en   plantules, 600 hectares seront mis à la disposition de  la Fondation, dans le  but d’encourager  des activités  économiques pour  les habitants de la zone.

 

Parc Macaya et la Réserve de Biosphère de  la Hotte : deux Patrimoines Naturels présentant une nécessité et  méritant un regard spécial de préservation pour la communauté d'Haïti. Ainsi, ils seront à même de gratifier aux habitants les nombreux  services écologiques à titre de berceaux de la biodiversité et de châteaux  d'eau.

 

Notons, le Président de la République S.E.M. Jovenel MOÏSE devait s’adresser à la population locale lors de cette cérémonie.  En raison de fortes pluies qui se sont abattues sur le département et sur la localité de Rendel, l'hélicoptère ne pouvait pas  effectuer le périple.

 

-FIN-

S'abonner à nos Bulletins d'informations