Nos Publications

Restez connecté pour savoir ce que nous entreprenons au sein du ministère
img
img
MDE 6 juillet 2018

Le président Jovenel Moïse inaugure la première grande réalisation de son gouvernement dans le département du sud

 Port-au-Prince le 02 décembre 2017.- Sous le haut patronage de son Excellence Jovenel Moïse Président de la République d’Haïti, le Ministère de l’Environnement a inauguré dans le département du Sud, le premier Centre de Germoplasme et de Propagation Végétale du pays. Cette cérémonie a eu lieu le samedi 02 décembre 2017  à Levy,  première section communale de Camp-Perrin et s’est déroulée  dans une ambiance festive, en présence du Président de la République, des Ministres du Gouvernement, des représentants du corps diplomatique, des hautes autorités religieuses, des parlementaires, personnalités de la société civile et des autorités locales.

Ce premier Centre de Germoplasme sur les 10 qui seront construits à travers les 10 départements du pays, entre dans le cadre  de l’action gouvernementale, en matière de reforestation, pilotée par le Ministère de l’Environnement. D’une capacité de production d’environ 4.5 millions d’espèces forestières et fruitières l’an,  ce centre se révèle de grandes fabriques de production de plantules, avec 3 cycles de production. A l’instar des 9 autres, il se veut également une infrastructure de stockage et de conservation à long terme de semences ou de matériel végétal de haute qualité génétique et en quantité suffisante pour satisfaire les besoins en semences forestières et fruitières, en vue  de la reforestation du Département du Sud.

 Dans son intervention, le Président de la République, son Excellence Jovenel Moïse a fait remarquer la présente Cérémonie porte l’empreinte de la Caravane de Changement dont il fait la promotion. Car poursuit-il, l’inauguration de ce méga Centre de Germoplasme qui servira les 18 communes du département du Sud, marque officiellement, un tournant dans la politique de reforestation et de reboisement volontariste que préconise le gouvernement. Outre les plantules, le centre disposera d’infrastructures pouvant faciliter la formation entre autres, des jeunes entrepreneurs. Il sera également équipé de dispositifs de recherche en conservation et de renouvellement des espèces de plantes rares  menacées de disparition, a-t-il conclu.

Pour sa part, Monsieur Pierre Simon Georges, Ministre de l’Environnement a exprimé ses satisfactions pour cette grande réalisation du Ministère dont il est le titulaire. Je suis fier d’être le porteur d’un tel projet qui doit répondre à un besoin pressant ; celui de  reboiser le département du Sud qui a perdu son capital écologique suite aux dégâts causés par le passage de l’ouragan Matthew en 2016, déclare le Ministre. Cette réalisation poursuit-il, est le résultat de la mise en exécution de trois importants points de ma feuille de route qui sont : La reforestation, la mobilisation financière et la bonne gouvernance. « Dès mon arrivée à la tête du Ministère, j’ai toujours œuvré pour que chaque centime que ce soit du Ministère ou du coopérant, soit dépensé pour l’environnement et non, au nom de l’Environnement ».

Le Ministre en a profité pour annoncer à la population et à la presse en particulier, d’une part que la République de Chine Taiwan s’engage à financer le Centre de Germoplasme de Camp-Perrin et d’autre part, celle Fédérale du Mexique promet  de financer trois (3) Centres de Germoplasme, en soutien aux efforts de reforestation du gouvernement haïtien. Lesquels visent  l’amélioration, la conservation génétique des espèces ligneuses de haute qualité et de grande valeur  ainsi que celle des conditions de vie des communautés. 

 A noter que le Centre de Germoplasme de Camp-Perrin dispose de huit (8) ombrières, un bâtiment administratif, un espace de formation, un germoir, un centre de compostage et de préparation de médium. Il est également doté d’une unité de recherche, d’un entrepôt pour les outils et intrants, d’une résidence pour les cadres et stagiaires, des blocs sanitaires, un centre de transplantation et de mise en terre de boutures d’une superficie de 12 900 mètres carré et d’un centre de production de semences certifiés.

La totalité des bâtiments occupe 2000 mètres carré de surface et ce Centre de Germoplasme du Sud a la capacité d’employer 120 personnes au niveau local dont 47 sur une base directe.

 -FIN-

 Unité de Communication du Ministère de l’Environnement (MDE

S'abonner à nos Bulletins d'informations