Nos Publications

Restez connecté pour savoir ce que nous entreprenons au sein du ministère
img
img
MDE 8 août 2018

Le président de la République S.E.M. Jovenel MOÏSE inaugure la grande première réalisation de son gouvernement dans le département des Nippes

Port-au-Prince le 07 Juin 2018.- Sous le haut patronage de son Excellence Jovenel Moïse Président de la République d’Haïti, le Ministère de l’Environnement (MDE) a inauguré dans le département des Nippes, le jeudi 7 juin 2018,  le deuxième Centre de Germoplasme Forestier et Fruitier du pays. Cette inauguration réalisée dans un contexte de célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement et du lancement par le MDE de la saison de l’environnement, s’inscrit en droite ligne avec les actions gouvernementales en matière de reforestation, pilotée par le Ministère de l’Environnement.

 

La cérémonie tenue à  Fonds-des-Nègres, s’est déroulée  dans une ambiance festive et sur fond  de démonstrations écocitoyennes en présence du Président de la République, du Premier Ministre, des Ministres du Gouvernement, des représentants du corps diplomatiques, des hautes autorités religieuses, des parlementaires, des personnalités de la société civile et des autorités locales.

 

Intervenant en la circonstance, le Président de la République, son Excellence Jovenel Moïse se dit fier de ce site qui vient  renforcer la capacité de gestion et de production d’arbres fruitiers et forestiers du pays. Ce Centre de Germoplasme poursuit-il, est au service de la population des 11 communes du département des Nippes et marque un tournant décisif dans la politique de reforestation pays. Tout en félicitant les partenaires qui s’associent à ce projet, le Président a profité de la circonstance pour inviter les pays amis à appuyer la construction des autres qui prendront place sur les 8 autres départements du pays.

 

A cette même occasion, le Président de la République a décerné, d’autre part, des plaques d’honneur à plusieurs personnalités haïtiennes, pour leur engagement dans la promotion et  dans la transmission  des valeurs  environnementales. Ce sont le Prix Elie Dubois et celui de Nicolas Erckmann prévus dans l’Article 76 du Décret Cadre de janvier 2006 portant sur la Gestion de l’Environnement et de la Régulation de la conduite des Citoyens et des Citoyennes pour un Développement Durable. Pour le premier, il s’agit de Monsieur et Madame Guy Etienne du Collège Catts Pressoir et le  second a  été attribué à M. Alphonse Bruno Mentor de la Fondation Macaya et William CINEA du Jardin Botanique des Cayes.

 

Pour sa part, Monsieur Pierre Simon Georges, Ministre de l’Environnement a remercié le Président de la République, le Premier Ministre et les partenaires Techniques et financiers  pour leur appui considérable au Projet. Il en a profité pour renouveler  la détermination de son Administration à travailler au respect de la feuille de route du Gouvernement en matière environnementale. Selon le Ministre, l’approche  développée  par le Gouvernement en dotant le pays d’infrastructures techniques pour impulser une nouvelle dynamique à la production de plantules et à l’amélioration de qualité de nos espèces forestières et fruitières  est compatible à la culture haïtienne . En se sens, elle est un leitmotiv pour  restaurer  les  valeurs  écocitoyennes  qui ont prévalu dans notre société où chaque citoyen du terroir dès sa naissance, envisage déjà de planter  un arbre et d’en prendre soin jusqu’à ce qu’il devienne grand comme lui.

 

Il a en outre,  applaudi les efforts des Cadres et employés du Ministère qui, grâce à leur   touche   technique ont non seulement rendu  possible  l’événement du jour et ont surtout rehaussé son éclat, à bien des égards. Il  a signalé, entre autres, la Foire écologique organisée par les directions techniques du Ministère offrant  la possibilité aux différents participants présents, de mieux connaitre les actions du MdE à travers ces dernières. « Nous nous sommes engagés dans une diplomatie verte et agressive pour des ressources financières adéquates à la disposition de l’Environnement haïtien et l’action civique» a-t-il conclu.

 

D’une capacité de production de 4.5 millions d’espèces forestières et fruitières l’an, le Centre de Germoplasme des Nippes à l’instar de celui du Sud, dispose de huit (7) ombrières, un bâtiment administratif, un espace de formation, un germoir, un centre de compostage et de préparation de médium. Il est également doté d’une unité de recherche, d’un entrepôt pour les outils et intrants, d’une résidence pour les cadres et stagiaires, des blocs sanitaires, un centre de transplantation et de mise en terre de boutures d’une superficie de plus de 10 000 mètres carré et d’un centre de production de semences certifiés.

S'abonner à nos Bulletins d'informations